contact

Endomètre fin : les solutions naturelles pour l'épaissir

Par votre naturopathe Alice Monney le 4 février 2022
Mis à jour le 4 juillet 2022
contacter alice

Un endomètre fin peut affecter votre fertilité. En parcours PMA, l'épaisseur de l'endomètre est un facteur clef pour permettre l'implantation de l'embryon. Un endomètre trop fin peut ainsi venir compromettre les chances de réussite d'une FIV. C'est également le cas lors d'une grossesse naturelle : une muqueuse utérine de bonne qualité favorise la nidation et donc les chances de grossesse.

Lors de votre parcours médical, les femmes qui présentent une épaisseur endométriale insuffisante peuvent se voir administrer des hormones de synthèse comme de la progestérone. Vous pouvez également suivre les recommandations suivantes pour favoriser un endomètre sain au naturel, et maximiser ainsi vos chances de grossesse. N'hésitez pas à consulter une naturopathe spécialisée en fertilité pour vous aider tout au long de votre parcours !

Epaisseur de l'endomètre : mesures et normes

L'épaisseur de l'endomètre est mesurée le plus souvent par échographie vaginale. Si l'examen est rendu impossible par diverses conditions (maladie, position de l'utérus), une IRM peut être envisagée.

L'épaisseur endométriale est un paramètre qui évolue tout au long du cycle chez la femme en âge de procréer :

  • En début de cycle, c'est à dire pendant les règles, l'endomètre est à son épaisseur minimum : environ 2 à 4mm. C'est logique puisque les règles correspondent à la désagrégation de la muqueuse utérine lorsqu'il n'y a pas eu de fécondation lors du cycle précédent.
  • En phase folliculaire, il commence à s'épaissir pour atteindre 5 à 7mm. Cette phase est d'ailleurs appelée "phase proliférative", car les cellules se multiplient et prolifèrent dans la muqueuse utérine.
  • Plus l'ovulation approche, plus l'endomètre s'épaissit, jusqu'à atteindre environ 11mm.
  • Lors de l'ovulation, il est à son épaisseur maximale, soit environ 16mm. Cette épaisseur sera maintenue tout le reste du cycle sous l'influence de la progestérone. Le but est de rendre la nidation possible si un ovule est fécondé.

Les solutions naturelles pour soutenir un endomètre fin

Vous l'avez compris, un endomètre qualitatif est essentiel à l'implantation de l'embryon. Les paramètres à prendre en compte sont à la fois l'épaisseur, mais aussi la qualité du "maillage" de la muqueuse utérine. Par exemple si les mailles sont trop lâches, l'embryon ne parviendra pas à s'accrocher.

Je travaille régulièrement avec des clientes en parcours PMA qui font face à des problématiques d'endomètre fin, ce qui a pour conséquence de diminuer leurs chances de grossesse, voire même d'entraîner un report du transfert dans le cadre d'une FIV. Je précise néanmoins que si l'épaisseur de votre endomètre est très insuffisante, la naturopathie ne suffira pas à elle seule à corriger le problème. Il sera nécessaire de vous faire accompagner par le corps médical, et d'envisager une approche naturopathique en complément.

Je dispose de plusieurs outils de santé naturelle pour étayer mes protocoles naturopathiques et renforcer leur efficacité sur l'endomètre. En voici quelques uns.

La vitamine D

Il a été démontré que la vitamine D était un élément essentiel à l’endomètre lors de l’implantation. Il existe une corrélation entre le taux de vitamine D et la probabilité d’une grossesse après transfert. Une étude a été réalisée avec des femmes en parcours PMA/FIV et FIV avec donneuse d'ovocyte, ce qui montre que la vitamine D a un rôle prépondérant sur la qualité de l'endomètre. Les femmes de cette étude ayant reçu une supplémentation en vitamine D ont eu des résultats avoisinants les 30% de chances d'implantation en plus.

Quoi qu'il en soit, il a été démontré qu'une carence en vitamine D était associée à une augmentation des risques de fausse-couche, de grossesse anormale, de prééclampsie et de retard de croissance intra-utérine. Vous pouvez consulter l'étude en question en anglais ici.

L'huile d'onagre

L'huile d'onagre est très souvent utilisée dans les troubles du cycle menstruel et de la fertilité. L'onagre a un effet "oestrogène-like", c'est à dire qu'elle influence la production d'oestrogènes, qui vont à leur tour influencer le développement de l'endomètre. En effet pour rappel, l'endomètre se développe en première partie de cycle (phase folliculaire) sous l'influence des oestrogènes, puis sera maintenu en phase lutéale par la progestérone.

L'huile d'onagre a également des propriétés vasodilatatrice qui auront une action bénéfique sur la prolifération des cellules qui composent la muqueuse utérine.

Le coenzyme Q10

Le coenzyme Q10 (CoQ10) est un des antioxydant les plus connus. Pour mieux comprendre, le CoQ10 est une substance présente en grande quantité dans notre organisme et qui ressemble à une vitamine (sa structure est assez proche de celle de la vitamine K). Il sert également à la production d'énergie par nos cellules, ainsi qu'à réduire le stress oxydatif responsable du vieillissement, d'où son nom "d'antioxydant".

C'est une substance très importante dont la production endogène décroit avec l'âge, accentuant ainsi le stress oxydatif des cellules. Le CoQ10 est synthétisé par notre organisme à partir de différents éléments, comme la vitamine C, les vitamines du groupe B, les acides aminés... On le trouve dans l'alimentation essentiellement dans la viande et le poisson (surtout sardine, maquereaux, saumon, thon...), ainsi que dans les oléagineux.

Une supplémentation en coenzyme Q10 aura un effet bénéfique sur toutes les cellules de notre corps, par conséquent il peut améliorer la qualité des cellules de l'endomètre, mais aussi la qualité ovocytaire. C'est un complément très intéressant pour la fertilité, qui a fait l'objet de nombreuses études notamment dans le cadre de parcours PMA.

L'équilibre hormonal dans son ensemble

Il ne faut pas oublier qu'un endomètre fin ou anormal, est le signe d'un déséquilibre plus profond qui touche à l'équilibre hormonal global. C'est pourquoi, avant d'envisager toute supplémentation, il convient de vous assurer que vous mettez en place les bonnes pratiques qui vous permettront de soutenir vos hormones.

Ces pratiques concernent tous les aspects de votre hygiène de vie :

  • Avoir un sommeil correct et suffisant
  • Rester bien hydratée tout au long de la journée
  • Pratiquer une activité physique douce mais régulière
  • Avoir une alimentation saine et variée, riche en "bons gras" qui sont les précurseurs des hormones stéroïdiennes
  • Limiter les sucres raffinés dans votre alimentation, et de façon globale les plats industriels et les aliments trop transformés
  • Faire la chasse aux perturbateurs endocriniens
  • Avoir des apports suffisant en iode, qui est en quelque sorte le carburant de la thyroïde
  • Garder votre stress sous contrôle pour éviter un taux de cortisol trop élevé
Solutions naturopathiques pour épaissir un endomètre fin

En conclusion, épaissir naturellement un endomètre fin sans supplémentation chimique est possible. Néanmoins, il faut que cela s'inscrive dans une démarche globale d'amélioration de l'hygiène de vie et de l'équilibre hormonal dans son ensemble.

Il existe d'autres compléments que je n'ai pas mentionnés dans cet article, car leur utilisation est possible seulement au cas par cas. Je vous accompagne sur ces sujets en vous proposant une prise en charge complète qui répondra à votre problématique.

Pour en savoir plus, réservez un appel découverte gratuit !
appel découverte gratuit

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

2 comments on “Endomètre fin : les solutions naturelles pour l'épaissir”

  1. Bonjour,
    Merci pour cette article très intéressant.
    Est-ce que ces compléments alimentaires sont compatibles avec un suivi en pma ?
    En vous remerciant
    Marielle

    1. Bonjour Marielle, merci pour votre message ! Les compléments sont compatibles avec la PMA, certains doivent être arrêtés avant l'implantation en FIV (ongare, coQ10), d'autres peuvent être continués par la suite (par exemple vitamine D). A voir avec le médecin qui vous suit et également votre thérapeute (naturo etc) si vous en avez un !. Il existe également d'autres compléments très efficaces dont j'ai préféré ne pas parler car c'est vraiment du cas par cas. Merci encore pour votre message !

Autres articles tirés du blog :

Comment choisir les meilleures vitamines prénatales ?
Vous avez décidé d'agrandir votre famille, ou bien vous êtes enceinte (félicitations 😍) ? Vous voilà en train d'écumer les rayons des pharmacies, les forums et autres articles sur Internet pour essayer de dénicher les meilleures vitamines prénatales possibles. C'est normal, vous voulez le...
Lire la suite
Insuffisance ovarienne précoce : tout n'est pas perdu !
L'insuffisance ovarienne précoce est un diagnostique qui fait peur. Je vous explique dans cet article pourquoi ce diagnostique est à relativiser, et ce que vous pouvez mettre en place. ...
Lire la suite
Poids et SOPK : déconstruire les croyances
Les médecins demandent souvent aux femmes SOPK de perdre du poids. Or, c'est ce syndrome qui entraine la prise de poids, pas l'inverse !...
Lire la suite
Le lien entre SOPK et hypothyroïdie
Existerait-il une corrélation entre le syndrome des ovaires polykystiques et l'hypothyroïdie ? Lisez cet article pour en savoir plus !...
Lire la suite
amonney.pro@gmail.com
👉🏻 rejoignez moi sur Instagram
contact
La naturopathie est une approche de santé globale et durable qui ne se substitue jamais à la médecine conventionnelle, mais vient la compléter.
CGV | Politique de confidentialité et mentions légales   
 | Copyright 2022 Alice Monney | Reproduction interdite