0
0,00 0 article

Votre panier est vide.

contact

FIV : 8 conseils après un transfert d’embryon

Par votre naturopathe Alice Monney le 18 décembre 2023
Mis à jour le 28 novembre 2023
contacter alice

Vous êtes en parcours PMA ? Vous venez de réaliser un transfert d’embryon et vous souhaitez maximiser vos chances de réussite ? Après un transfert lors d’une FIV, il est important de suivre certains conseils pour favoriser la nidation de l'embryon. Dans cet article, je vous propose 8 attitudes clés à adopter après un transfert d’embryon.

1- Se détendre

Après un transfert d'embryon dans le cadre d'une FIV, il est primordial de prioriser votre détente et votre bien-être. Cette période, souvent marquée par l'anticipation et l'espoir, peut également être source de stress, d'où l'importance de trouver des moyens de se relaxer et de favoriser un état d'esprit positif.

Consacrer du temps à des activités qui vous apportent de la joie et de la sérénité est essentiel. Que ce soit en regardant vos films ou séries favoris, en dégustant un plat que vous aimez, en discutant avec un ami proche, ou en vous plongeant dans un bon livre, ces moments de loisir sont précieux pour votre équilibre émotionnel. 

transfert d'embryon

2- Éviter les bains chauds

Dans les jours suivant un transfert d'embryon, il est conseillé d'éviter toute activité qui pourrait entraîner une élévation de la température corporelle. Cela inclut les bains chauds, l'usage de spas, saunas, ou l'immersion dans une piscine. La raison de cette précaution est que la surchauffe peut avoir un impact négatif sur le processus d'implantation de l'embryon. En effet, les embryons sont particulièrement sensibles aux variations de température, et l'exposition à une chaleur excessive pourrait compromettre leur viabilité.

3- Continuer son traitement hormonal après un transfert d'embryon

Après un transfert d'embryon, il est indispensable de maintenir le soutien hormonal prescrit par votre médecin. Cette étape est essentielle pour l'implantation réussie de l'embryon et pour le maintien d'une grossesse saine. Il est impératif de ne pas interrompre votre médication hormonale. Ces médicaments jouent un rôle fondamental dans l'implantation de l'embryon et le soutien de la grossesse.

L'acide folique, souvent recommandé pendant la grossesse, doit également être continué. Concernant la gestion de la douleur ou d'autres symptômes mineurs, le paracétamol peut être pris en respectant la dose maximale recommandée. Cependant, il est important d'éviter les anti-inflammatoires tels que l'ibuprofène, car ils peuvent être contre-indiqués dans le contexte d’une FIV.

Envie de booster votre fertilité naturellement ? Profitez d'un accompagnement personnalisé en prenant rendez-vous avec moi.

4- Limiter les activités intenses

Bien qu'un repos complet au lit ne soit généralement pas requis, il est recommandé d'éviter les sports à fort impact et les exercices physiques intenses qui pourraient potentiellement nuire au processus d'implantation de l'embryon.

Cela ne signifie pas que vous devez cesser toute activité physique. Au contraire, une mobilisation douce et active, comme la marche, est souvent préconisée. Ces formes d'exercice plus légères contribuent à votre bien-être général sans impacter la future nidation de votre embryon. 

transfert d'embryon

5- Réduire son stress après un transfert d'embryon

Le stress peut avoir un impact négatif sur le corps, notamment après un transfert d'embryon. En effet, les chances d'implantation sont diminuées s’il y a une production excessive de cortisol, l’hormone du stress. Il est donc important de trouver des moyens efficaces pour rester calme et détendu durant cette période. Vous pouvez abaisser votre niveau de cortisol en pratiquant la méditation, la cohérence cardiaque ou en vous supplémentant en magnésium.

6- Hydratation et alimentation

Une bonne hydratation et une alimentation saine jouent un rôle crucial après un transfert d'embryon, tout comme elles le feraient pendant une grossesse. Ainsi, il est recommandé de boire environ 2 litres d'eau par jour. L'eau permet de maintenir  le volume de sang nécessaire pour soutenir une grossesse. Il est préférable de privilégier l'eau pure et d'éviter les boissons sucrées, l'alcool et la consommation excessive de caféine. Concernant l'alimentation, les conseils donnés aux femmes enceintes sont également applicables. Il est conseillé de privilégier une alimentation riche en fruits et légumes, saine et équilibrée. 

Vous souhaitez retrouver un équilibre hormonal sain ? Prenez rendez-vous avec moi.

7- Favoriser la vascularisation de l’endomètre après un transfert d'embryon

La vascularisation de l'endomètre, c'est-à-dire l'augmentation de la circulation sanguine dans la muqueuse utérine, est un facteur clé pour favoriser l'implantation de l'embryon et soutenir une grossesse saine après un transfert d'embryon. Une bonne circulation sanguine assure un apport suffisant en nutriments et en oxygène, essentiels pour le développement de l'embryon.

Certains aliments et suppléments peuvent aider à améliorer la circulation sanguine vers l'utérus. Les aliments riches en nitrates, tels que la betterave, les épinards et d'autres légumes verts, peuvent se transformer en oxyde nitrique dans le corps, un composé qui aide à dilater les vaisseaux sanguins et à améliorer la circulation. Les acides gras oméga-3, trouvés dans les poissons gras comme le saumon et les graines de lin, sont également connus pour améliorer la santé vasculaire.

Un exercice physique léger, comme la marche ou le yoga doux, peut également augmenter la circulation sanguine. Ces activités, pratiquées de manière modérée, peuvent stimuler le flux sanguin sans imposer de stress excessif sur le corps. De plus, les techniques de relaxation comme le yoga, la méditation, ou même des massages doux peuvent aider à détendre le corps et à favoriser la circulation. La réduction du stress est également essentielle, car le stress peut avoir un impact négatif sur la circulation sanguine.

Enfin, il est important d'éviter les habitudes qui peuvent restreindre la circulation sanguine, comme le tabagisme ou la consommation excessive de caféine. Ces substances peuvent avoir un impact négatif sur la santé vasculaire et donc sur la vascularisation de l'endomètre.

transfert d'embryon

8- Les rapports sexuels après un transfert d'embryon

En règle générale, les rapports sexuels ne sont pas contre-indiqués au cours d’un traitement de FIV, bien qu'il y ait certaines périodes où la prudence est de mise.

Avant le transfert d’embryon et durant la phase de stimulation ovarienne et à l'approche du déclenchement de l'ovulation, les rapports sexuels doivent être protégés. Cette précaution est conseillée pour éviter le risque, bien que rare, d'une grossesse multiple. En effet, en raison de l'hyperstimulation ovarienne, il peut y avoir une ovulation sporadique d’un ovocyte, augmentant ainsi le risque de fécondation multiple.

Après le transfert d’embryon, les relations intimes ne sont pas à proscrire. Contrairement aux idées reçues, certaines études suggèrent même qu'elles pourraient être bénéfiques. Une des raisons avancées est que le liquide séminal pourrait influencer le système immunitaire de la mère d'une manière qui favorise l'acceptation de l'embryon et facilite son implantation dans la cavité utérine. Cette interaction complexe entre les facteurs immunitaires et les sécrétions séminal pourrait jouer un rôle dans la réussite de l'implantation de l'embryon.

En suivant ces recommandations, vous maximisez vos chances de réussite lors d’un transfert d’embryon. Si vous souhaitez booster votre fertilité ou retrouver un cycle hormonal sain, n'hésitez pas à prendre rendez-vous avec moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles tirés du blog :

SOPK et risques de fausse-couche
Vous souffrez de SOPK et vous souhaitez tomber enceinte ? Vous craignez que votre SOPK augmente votre risque de fausse-couche ? Même si les femmes souffrant de SOPK sont plus à risque de fausses couches, il existe de nombreuses mesures de prévention qui permettent de tomber enceinte et de poursui...
Lire la suite
Je vous partage mon shaker du matin
Qu'y-a-t-il dans mon shaker ?Je vous partage une recette qui a transformé mes matins : un shaker protéiné, rapide, délicieux et bourré de bienfaits !...
Lire la suite
Booster sa progestérone avec les plantes médicinales
Vous souhaitez améliorer votre fertilité naturellement ? Découvrez quelles plantes médicinales consommer pour booster votre progestérone....
Lire la suite
Pompe à GnRH : Comment tomber enceinte ?
Vous souffrez d’un déséquilibre hormonal ou d'aménorrhée ? Vous devez envisager un parcours PMA pour tomber enceite ? Certains dispositifs médicaux innovants comme une pompe à GnRH peuvent grandement vous aider à tomber enceinte. La pompe à GnRH représente une avancée significative dans ...
Lire la suite
amonney.pro@gmail.com
👉🏻 rejoignez moi sur Instagram
contact
La naturopathie est une approche de santé globale et durable qui ne se substitue jamais à la médecine conventionnelle, mais vient la compléter.
CGV | Politique de confidentialité et mentions légales   
 | Copyright 2022 Alice Monney | Reproduction interdite