contact

Améliorer un spermogramme

Par votre naturopathe Alice Monney le 4 février 2022
Mis à jour le 19 février 2022
contacter alice

Le spermogramme est un examen classique des parcours PMA, lorsqu'une problématique d'infertilité est décelée au sein du couple. Malheureusement, la qualité du sperme décroît de façon fulgurante depuis quelques dizaines d'années (1). De plus en plus de couples consultent en PMA en raison d'une mauvaise qualité des gamètes mâles ; il ne faut pas oublier que 20 à 30% des cas d'infertilité ont une cause masculine.

Heureusement, il existe des solutions naturelles pour améliorer un spermogramme de faible qualité. Attention, ces solutions ne peuvent pas fonctionner si la qualité du sperme est trop dégradée, ou s'il y a une absence totale de spermatozoïdes dans le liquide séminal. En revanche, si votre spermogramme est simplement de qualité médiocre, alors ces quelques conseils peuvent grandement vous aider.

Rappel des caractéristiques du spermogramme

Tout d'abord, cet examen doit absolument être réalisé dans un laboratoire affilié à un centre de PMA. En effet, c'est un examen qui dépend uniquement de l'observation du biologiste en charge, et qui demande donc de l'entraînement.

Les critères qualitatifs étudiés sont les suivants :

  • le volume de l'éjaculat
  • le Ph du liquide
  • sa viscosité et sa couleur
  • le nombre de spermatozoïdes par millilitres (c'est la concentration spermatique)
  • la proportion de spermatozoïdes vivants (c'est la "vitalité")
  • la mobilité des spermatozoïdes (observée au microscope 1h après le prélèvement puis 4h après)
  • le comptage des cellules immobiles appelées "cellules rondes" (soit ce sont des spermatozoïdes immatures, soit il peut s'agir de cellules inflammatoires qui peuvent évoquer une infection)
  • la présence d'agglutinas spermatiques (ce qui est indice de la présence d'anticorps anti-spermatozoïdes)

La morphologie des spermatozoïdes est très importante, car si leur forme n'est pas adaptée alors ils ne sont pas aptes à la fécondation. C'est le rôle du spermocytogramme, qui est prescrit systématiquement en complément du spermogramme. Il va permettre d'établir le pourcentage de spermatozoïdes normaux et anormaux.

Les anomalies du spermogramme

La PMA a son propre vocabulaire qu'il n'est pas toujours facile d'assimiler. Je vous récapitule ici les différentes anomalies du spermogramme ainsi que les termes correspondants.

  • Volume trop faible : hypospermie
  • Volume trop élevé : hyperspermie
  • Faible concentration (nombre de spermatozoïdes/ml) : oligospermie
  • Trop forte concentration : polyspermie
  • Faible mobilité des spermatozoïdes : asthénospermie
  • Faible vitalité (c'est à dire faible proportion de spermatozoïdes vivants) : nécrospermie
  • Faible proportion de spermatozoïdes normaux : tératospermie

Lorsque tous ces paramètres sont altérés, on parle d'oligoasthénotératospermie, souvent abrégé en "OATS". Si aucun spermatozoïdes n'est retrouvé à l'examen, on parle d'azoospermie.

Je ne vous communique volontairement pas les normes associées car celles-ci changent en fonction des laboratoires et sont régulièrement réévaluées.

Améliorer son spermogramme

Hygiène de vie

Comme pour toute problématique de santé, l'hygiène de vie occupe une place prépondérante dans son amélioration.

Il est aujourd'hui avéré que le tabac est l'un des facteurs les plus dangereux pour la qualité du sperme : les hommes fumeurs ont un éjaculat plus faible, des spermatozoïdes moins nombreux, moins mobiles, ainsi qu'une plus grosse proportion de spermatozoïdes porteurs d'un ADN anormal. Au delà des soucis conceptionnels que cela engendre, ces fragmentations de l'ADN spermatique peuvent avoir des conséquences graves sur le développement du foetus (augmentation des risques de fausses-couches) ou même à plus long terme sur la santé de l'enfant.

Il a démontré que 3 mois après l'arrêt du tabac, on note déjà des améliorations sur la qualité spermatique (augmentation du nombre de spermatozoïdes mobiles).

De même, l'alcool (et surtout les alcools forts en prise régulière) et les drogues comme le cannabis ont des effets délétères sur la fertilité masculine.

Malheureusement, l'exposition répétée aux ondes électromagnétiques est également concernée, s'agissant aussi bien du téléphone portable que des ondes Wifi. Bien qu'il soit difficile dans nos sociétés actuelles de se protéger des ondes, il convient de respecter les conseils de base comme ne pas mettre son téléphone portable dans la poche du pantalon, et ne pas poser son ordinateur portable sur ses genoux (les spermatozoïdes sont très sensibles à la chaleur).

Pour finir sur le thème de l'hygiène de vie, le stress est également un grand ennemi de la fertilité masculine. On parle ici de stress "chronique", c'est à dire pas forcément un stress ponctuel et aigu, mais plutôt un stress permanent, qu'on ressent depuis des semaines, des mois, voire des années (par exemple en lien avec la vie professionnel).

Le stress est extrêmement oxydatif pour l'organisme, ce qui a pour conséquence d'abîmer les cellules et donc d'affecter la production spermatique.

L'alimentation

Le liquide séminal est un facteur clé de la qualité spermatique. Il sert à la fois de véhicule aux spermatozoïdes, mais aussi de nourriture. On comprend donc pourquoi un liquide séminal qualitatif améliore la qualité du sperme dans son ensemble.

Le liquide séminal est essentiellement composé de graisses, il faut donc veiller à avoir un apport suffisant en graisses de qualité, et à diminuer drastiquement la consommation de graisses saturées. Dans les graisses de qualité, on peut citer en premier plan les oméga 3 qu'on trouve dans :

  • l'huile de lin, de colza,
  • les petits poissons gras comme les sardines, les maquereaux, les harengs,
  • les fruits de mer
  • le chou-fleur
  • les oléagineux (graines de chia, noisettes, amandes...)
  • les laitages au lait entier

Au niveau alimentaire, il faut également booster vos apports en antioxydants, toujours dans cette perspective de protéger les cellules du stress oxydatif et donc du vieillissement cellulaire. On trouve des antioxydants dans :

  • le coeur d'artichaut, les haricots secs
  • les fruits rouges (mûres, framboises, fraises...)
  • les pommes
  • le thé vert
  • le chocolat noir
  • les noix de pécan

La supplémentation

Il existe plusieurs compléments alimentaires permettant d'améliorer la qualité du sperme. En voici quelques uns :

Le zinc

Le zinc est un minéral très important pour la fertilité masculine. Il entre en compte dans de nombreux processus physiologiques, et notamment la spermatogenèse et la synthèse de la testostérone. De plus, le zinc contribue à l'inhibition des effets destructeurs des radicaux libres sur le système reproducteur masculin, et plus précisément sur les testicules et le sperme.

Plusieurs études sont venues corroborer l'impact d'une supplémentation en zinc chez les hommes infertiles. Dans ces études, la prise de zinc a amélioré la qualité des spermogrammes des participants, et plus particulièrement en augmentant le nombre de spermatozoïdes produits (2).

Cette supplémentation est encore plus efficace lorsque la prise de zinc est combinée à une prise d'acide folique (vitamine B9) ainsi que l'a démontré une autre étude en 2002 (3).

Le coenzyme Q10

Le coenzyme Q10 (CoQ10) est un des antioxydants les plus connus. C'est une substance présente en grande quantité dans notre organisme, qui sert à la production d'énergie par nos cellules, ainsi qu'à réduire le stress oxydatif responsable du vieillissement, d'où son nom "d'antioxydant"

30 à 80% des hommes en parcours PMA ont un taux de radicaux libres trop élevé. Si vous estimez que vos apports en antioxydants via votre alimentation sont trop faibles, il peut être utile de vous complémenter par ailleurs (c'est également valable pour les oméga 3). En réalité, il est difficile au quotidien d'atteindre les doses conseillées en antioxydants, tout simplement car il faudrait consommer chaque jours de grandes quantités des aliments cités plus haut.

Une étude mise en place par des chercheurs de l'université de Téhéran a réuni un peu plus de 200 hommes souffrant de problèmes de fertilité. La moitié d'entre eux s'est vue administrer du coenzyme Q10 dosé à 300mg/jour pendant 7 mois, tandis que l'autre moitié n'a reçu qu'un placebo.

Le premier groupe a connu une nette amélioration de la qualité spermatique : la supplémentation en coenzyme Q10 a amélioré à la fois le nombre de spermatozoïdes visibles au spermogramme, ainsi que leur mobilité.

Le CoQ10 est de plus en plus utilisé par les cliniques de PMA, cet antioxydant a fait ses preuves dans l'amélioration de la fertilité masculine et féminine (amélioration de la qualité ovocytaire et de l'endomètre).

La maca

Sans doute l'une des plantes les plus connues concernant la fertilité masculine. De nombreuses études ont mis en évidence les propriétés de la maca sur la qualité du sperme (4). Bien que les scientifiques n'aient pas toujours réussi à déterminer exactement les mécanismes qui entrent en jeu, toutes les études sont arrivées à la même conclusion quant à l'effet bénéfique de la maca sur la fertilité masculine.

La maca permet d'améliorer la fertilité de plusieurs façons :

  • elle impacte la qualité du sperme (à la fois le nombre de spermatozoïdes, mais également leur mobilité)
  • elle agit sur l'équilibre hormonal en augmentant le taux de testostérone qui a un impact sur la production spermatique et sur la fertilité masculine globale
  • en tant que puissant adaptogène, elle permet de minimiser les impacts négatifs du stress sur l'organisme, et donc de limiter le stress oxydatif des cellules
la maca pour améliorer son spermogramme

Il existe d'autres pistes à explorer en matière de compléments alimentaires pour la fertilité masculine : inositol, vitamine E, sélénium, L-carnitine, la vitamine B9... Les outils à notre disposition sont nombreux, n'hésitez pas à en parler à votre médecin et/ou à prendre contact avec un thérapeute spécialisé.

Je ne vous propose volontairement pas de dosages ni de marques de compléments alimentaires car il est préférable de vous faire accompagner par un professionnel spécialisé dans la fertilité et l'équilibre hormonal, chaque profil étant différent. La supplémentation doit également s'inscrire dans une démarche globale d'amélioration de l'hygiène de vie et de l'alimentation.

Pour finir, il faut absolument vous assurer qu'il n'existe pas d'infection au niveau du sperme. Elle passe souvent inaperçue ; il faut vérifier dans votre spermogramme les caractéristiques concernant les cellules rondes (leucocytes..) mais aussi les agglutinas. S'il existe le moindre doute au niveau de la présence d'une infection, celle-ci doit être traitée rapidement car elle compromet les chances de réussite d'une fécondation. Parlez-en avec votre médecin !

améliorer un spermogramme

L'amélioration d'un spermogramme par des méthodes naturelles est donc une chose possible. Il faut tout d'abord focaliser vos efforts sur votre hygiène de vie et votre alimentation, puis dans un second temps il est possible d'envisager une supplémentation qui viendra booster votre qualité spermatique.

La spermatogenèse (c'est à dire la fabrication des spermatozoïdes) dure environ 2 mois et demi. Il faut donc maintenir vos efforts sur la durée (minimum 3 mois et idéalement 6 mois) pour voir apparaître les effets sur la qualité de vos gamètes.

Faites-vous accompagner en vous adressant à un professionnel spécialisé !

(1) https://academic.oup.com/humupd/article/23/6/646/4035689?searchresult=1

(2) http://www.ijcrar.com/vol-2-9/Maryam%20Nabizadeh%20and%20Mehdi%20Reshadi.pdf

(3) https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/11872201/

(4) https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/11753476/ et https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/20090350/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Autres articles tirés du blog :

Poids et SOPK : déconstruire les croyances
Les médecins demandent souvent aux femmes SOPK de perdre du poids. Or, c'est ce syndrome qui entraine la prise de poids, pas l'inverse !...
Lire la suite
Le lien entre SOPK et hypothyroïdie
Existerait-il une corrélation entre le syndrome des ovaires polykystiques et l'hypothyroïdie ? Lisez cet article pour en savoir plus !...
Lire la suite
Le seed cycling, ou "cycle des graines"
Rééquilibrez votre cycle en douceur grâce aux bienfaits du seed cycling ou "cycle des graines" ...
Lire la suite
Pourquoi je ne propose plus de consultations "à la carte"
Au début de ma pratique, je proposais des consultations "à la carte". Je vous propose de découvrir dans cet article pourquoi et comment mon offre a évolué....
Lire la suite
alice.monney@gmail.com
👉🏻 rejoignez moi sur Instagram
contact
La naturopathie est une approche de santé globale et durable qui ne se substitue jamais à la médecine conventionnelle, mais vient la compléter.
CGV | Politique de confidentialité et mentions légales   
 Réalisation : Baptiste Pagès Webdesign | Copyright 2021 Alice Monney | Reproduction interdite