0
0,00 0 article

Votre panier est vide.

contact

Comment bien comprendre un spermogramme ?

Par votre naturopathe Alice Monney le 24 juin 2024
Mis à jour le 21 mai 2024
contacter alice

Un spermogramme est un test essentiel pour évaluer la fertilité masculine. Il permet d'analyser plusieurs paramètres du sperme, comme le volume, la concentration, la mobilité, la morphologie, la vitalité, le pH et la présence de leucocytes. Comprendre ces paramètres peut aider à identifier les anomalies pouvant affecter la fertilité. 

Dans cet article, je vous propose de découvrir :

  • Quels sont les principaux paramètres étudiés lors d’un spermogramme ?
  • Quelles autres données sont analysées ? (Condensation, fragmentation et spermocytogramme)
  • Quelles sont les anomalies les plus courantes détectées lors d'un spermogramme ?

Spermogramme : quels sont les paramètres étudiés ?

Volume
Le volume de l'éjaculat est mesuré en millilitres. Un volume normal est compris entre 1,5 et 5 ml. Un volume inférieur peut indiquer une obstruction ou un problème des glandes productrices de liquide séminal.

Concentration
La concentration des spermatozoïdes est exprimée en millions par millilitre. Une concentration normale est supérieure à 15 millions/ml. Des valeurs inférieures peuvent signaler une faible concentration de spermatozoïdes.

Mobilité
La mobilité des spermatozoïdes est essentielle pour atteindre l'ovocyte. Elle est classée en plusieurs catégories : progressive, non progressive et immobile. Un pourcentage de spermatozoïdes mobiles progressifs supérieur à 32 % est considéré comme normal.

Morphologie
Lors d’un spermogramme, la morphologie des spermatozoïdes est évaluée selon plusieurs critères. Un pourcentage normal de spermatozoïdes de forme normale est supérieur à 4 %. Les anomalies morphologiques peuvent affecter la capacité des spermatozoïdes à féconder l'ovocyte.

Vitalité
La vitalité mesure la proportion de spermatozoïdes vivants, avec une valeur normale supérieure à 58 %. Une faible vitalité peut indiquer des problèmes dans la production ou la maturation des spermatozoïdes.

pH
Le pH du sperme est normalement alcalin, entre 7,2 et 8,0. Un pH anormal peut indiquer une infection ou un dysfonctionnement des glandes génitales.

Leucocytes
La présence de leucocytes (globules blancs) en faible quantité est normale. Un taux élevé peut signaler une infection ou une inflammation du tractus génital.

L’analyse complète de ces paramètres lors d’un spermogramme permet de dresser un tableau complet de la qualité du sperme et d'identifier les éventuelles anomalies pouvant affecter la fertilité masculine.

Vous souhaitez améliorer votre équilibre hormonal et booster votre fertilité, n’hésitez pas à consulter mon guide “L’essentiel des compléments alimentaires pour la fertilité féminine”.

Les autres données analysées lors d’un spermogramme

Condensation

La condensation spermatique est également un élément clé de la fertilité masculine. Elle concerne le compactage de l'ADN dans la tête des spermatozoïdes. Ce compactage permet de protéger le matériel génétique pendant le transport vers l'ovocyte. Une condensation adéquate est essentielle pour assurer la stabilité et l'intégrité de l'ADN. 

Les anomalies de condensation peuvent entraîner une fragmentation de l'ADN et une diminution des taux de fertilisation. Lors d'un spermogramme, l'analyse de la condensation permet d'évaluer la qualité de l'ADN spermatique et donc d’évaluer la capacité des spermatozoïdes à contribuer à une fécondation réussie et au développement embryonnaire.

Fragmentation

La fragmentation de l'ADN spermatique est un indicateur important de la qualité des spermatozoïdes. Elle désigne la présence de cassures ou de fragments dans le matériel génétique. Une forte fragmentation peut compromettre la capacité des spermatozoïdes à féconder l'ovocyte et à assurer un développement embryonnaire normal. 

Les causes de la fragmentation peuvent être diverses : stress,  infections, conditions environnementales défavorables. Lors d'un spermogramme, l'analyse de la fragmentation de l'ADN aide à identifier les problèmes de fertilité masculine et à orienter les traitements appropriés pour améliorer les chances de conception.

Spermocytogramme

Le spermocytogramme est une analyse détaillée de la morphologie des spermatozoïdes. Cette évaluation examine la forme et la structure des spermatozoïdes, en identifiant les anomalies au niveau de la tête, du col et de la queue. Un pourcentage normal de spermatozoïdes de forme normale est supérieur à 4 %. Les anomalies morphologiques peuvent réduire la capacité des spermatozoïdes à féconder l'ovocyte. 

spermogramme

Vous souhaitez booster votre fertilité ou celle de votre compagnon ? Télécharger mon Guide complet “L'essentiel des compléments alimentaires pour la fertilité”.

Fertilité masculine : les anomalies les plus courantes

La fertilité masculine peut être affectée par plusieurs anomalies courantes, qui peuvent être identifiées grâce à un spermogramme :

  • Oligospermie : Il s'agit d'une faible concentration de spermatozoïdes dans le sperme, souvent inférieure à 15 millions par millilitre. 
  • Asthénospermie : Elle se caractérise par une faible mobilité des spermatozoïdes. Les spermatozoïdes immobiles ou non progressifs ont du mal à atteindre l'ovocyte.
  • Tératospermie : Cette anomalie concerne la morphologie des spermatozoïdes. Un pourcentage élevé de spermatozoïdes anormaux (plus de 96 %) peut entraver la capacité de fécondation.
  • Azoospermie : Il s'agit de l'absence totale de spermatozoïdes dans l'éjaculat. Elle peut être due à une obstruction ou à un problème de production au niveau des testicules.
  • Nécrospermie : Cette condition désigne un pourcentage élevé de spermatozoïdes morts ou non viables.
  • Leucospermie : La présence excessive de leucocytes (globules blancs) dans le sperme peut indiquer une infection ou une inflammation du tractus génital, pouvant affecter la qualité spermatique.

En cas de problème de conception, la réalisation d'un spermogramme permet d’identifier d'éventuelles anomalies et de choisir des solutions adaptées. Pour booster votre fertilité naturellement, n'hésitez pas à consulter mon guide dédié “L'essentiel des compléments alimentaires pour la fertilité”. Un nouveau protocole spécial fertilité masculine viendra compléter ce guide dès cet été (une version à jour sera envoyée à celles qui ont déjà acheté mon guide).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles tirés du blog :

Comment soulager les douleurs du SOPK ?
Le syndrome des ovaires polykystiques touche près de 10% des femmes. Le SOPK est l'un des troubles endocriniens les plus courants chez les femmes et peut avoir des impacts importants sur la santé reproductive et la fertilité.  Dans cet article, je vous propose de découvrir comment soulager les ...
Lire la suite
FIV: Les Différentes Techniques en Fécondation In Vitro
FIV, ICSI, IMSI ou IMFI, vous souhaitez en savoir davantage sur les différentes techniques de fécondation in vitro ? Je vous détaille l'ensemble de ces méthodes de PMA, avec leur principe, la sélection des spermatozoïdes et leur indication dans cet article. FIV classique PrincipeLa FIV classiq...
Lire la suite
Différence entre Achillée Millefeuille et Alchemille : Guide pour ne plus jamais les confondre
L'Achillée Millefeuille et l'Alchemille sont deux plantes médicinales souvent utilisées en phytothérapie, notamment pour leurs impacts bénéfiques sur la santé féminine. Souvent confondues, ces plantes ont des bénéfices très différents sur le cycle menstruel et la fertilité. Dans ce guid...
Lire la suite
amonney.pro@gmail.com
👉🏻 rejoignez moi sur Instagram
contact
La naturopathie est une approche de santé globale et durable qui ne se substitue jamais à la médecine conventionnelle, mais vient la compléter.
CGV | Politique de confidentialité et mentions légales   
 | Copyright 2024 Alice Monney | Reproduction interdite