contact

Bien comprendre son cycle menstruel pour mieux maîtriser sa fertilité

Par votre naturopathe Alice Monney le 23 janvier 2023
Mis à jour le 23 janvier 2023
contacter alice

Vous avez pour projet de faire un bébé ? Ou au contraire, vous souhaitez adopter une approche plus naturelle de votre contraception ?  Menstruation, ovulation, sécrétions, hormones, bien comprendre votre cycle menstruel vous permet de connaître le fonctionnement de votre corps et de maîtriser plus facilement votre fertilité.

  • Fonctionnement du cycle menstruel
  • Les différentes phases de votre cycle
  • Fenêtre de fertilité

Apprenez enfin tout ce que vous devez savoir sur votre cycle menstruel avec cet article.

Comprendre son cycle menstruel pour mieux maîtriser sa fertilité. Image illustration coupe menstruelle

Comment fonctionne le cycle menstruel ?

En moyenne, le cycle féminin a une durée de 28 jours. Cependant, cette moyenne ne concerne en réalité que 15% des femmes. Ainsi, on considère qu’un cycle est normal si sa durée est comprise entre 21 et 35 jours. Cette durée varie en fonction des femmes et chaque cycle peut être différent. Le 1er jour de votre cycle correspond au 1er jour de vos règles (on ne débute pas un cycle quand les règles se terminent, mais bien quand elles commencent). 

Si le nombre de jours varie d’une femme à l’autre, seule la phase progestative est fixe, entre 11 et 16 jours. Si cette phase est plus courte, alors il est fort probable que l’ovulation n’ait pas eu lieu, ou bien qu'elle n'ait pas été suffisamment qualitative.

Vous désirez un accompagnement pour mieux comprendre et maîtriser votre fertilité, n’hésitez pas à prendre rendez-vous ! 

Le cycle féminin est un phénomène complexe où plusieurs phases et hormones s’alternent. En comprenant votre cycle menstruel, vous reprenez le pouvoir sur vos sensations et maîtrisez plus facilement votre fertilité.

comprendre son cycle menstruel pour mieux maîtriser sa fertilité. Image d'illustration serviette hygiénique

Les différentes phases du cycle menstruel

Les menstruations

Les menstruations marquent le début d’un nouveau cycle et sont le résultat de l’absence de fécondation lors du cycle précédent. Ces menstruations sont provoquées par la chute de la production des hormones d’œstrogène et de la progestérone qui intervient en l’absence de fécondation. Le nid qui se construit chaque mois dans l’utérus avec l’épaississement de l’endomètre n’est alors plus nécessaire et il s’évacue par le vagin. 

Cette phase du cycle menstruel dure en moyenne entre 2 et 8 jours. Durant les menstruations, environ 40 à 80 ml de sang sont perdus. D’autres saignements peuvent apparaître au cours du cycle, mais il ne s’agit pas de menstruation. Ces différents saignements sont appelés spotting.

La phase folliculaire

La phase folliculaire est une période durant laquelle les ovaires préparent la maturation du follicule qui libèrera l’ovule. Cette phase débute en même temps que les règles, elle dure en théorie du 1er au 14eme jour du cycle. Sa durée n’est pas fixe, mais il est intéressant de savoir la repérer, car elle vous donne des indices sur le fonctionnement de votre corps.  

En effet, une phase folliculaire courte, de moins de 10 jours, indique que l’ovule libéré est immature. Tandis qu’une phase folliculaire de plus de 25 jours est le signe que votre corps a tenté à plusieurs reprises de libérer un ovule sans y parvenir (c’est souvent le cas dans le syndrome des ovaires polykystiques ou SOPK).

Si vous souhaitez un accompagnement autour d’une problématique SOPK,
remplissez le formulaire d'orientation !
Réponse sous 2 à 4 jours ouvrés.

Durant la phase folliculaire, les follicules s’activent sous l’action de l’hormone FSH (hormone folliculo-stimulante). L’endomètre commence également à s’épaissir. Hormonalement, c’est également durant cette phase que le taux d’œstrogènes augmente, provoquant la production de glaire cervicale. Selon plusieurs études, cette phase a une durée moyenne de 16 jours. 

L’ovulation

L’ovulation survient à la fin de la phase folliculaire, avec un pic de production d’hormone lutéinisante ou LH. C’est la phase la plus courte du cycle. L’ovulation à proprement parler dure le temps de vie de l’ovocyte, c’est-à-dire entre 12 et 24 heures. Cependant, la phase ovulatoire est plus longue et se caractérise par une grande fertilité durant cette période. Cette phase est également appelée fenêtre de fertilité, on l'identifie essentiellement grâce à la glaire cervicale.

La phase lutéale

La dernière phase du cycle menstruel, appelé phase lutéale ou progestative, dure entre 10 et 16 jours (en moyenne 14 jours selon une étude). Elle se caractérise par l’augmentation du taux de progestérone. Cette hormone contribue au développement de la muqueuse utérine qui permet d’accueillir un embryon, si une fécondation a lieu.  

La progestérone a plusieurs impacts sur l’organisme :

  • hausse de la température basale,
  • changement de texture de la glaire cervicale,
  • redescente du col de l’utérus qui se ferme et se durcit. 

Cette phase intervenant juste après l’ovulation peut aboutir à deux situations :

  • si aucune fécondation n’a eu lieu, alors il y a un arrêt de la production de progestérone qui entraîne l’élimination de l’endomètre et donc les menstruations,
  • s’il y a fécondation, alors la production de progestérone et d’œstrogènes favorise l’implantation de l’ovule fécondé, ce phénomène est appelé nidation. Le corps se met alors à produire une nouvelle hormone hCG (l’hormone détectée dans les tests de grossesse).

Fenêtre de fertilité

En comprenant au mieux les différentes phases du cycle menstruel, on peut en conclure qu’une femme est fertile environ une semaine par mois. Cette fenêtre de fertilité, au plus large, peut varier en fonction de différents facteurs :

  • les spermatozoïdes ont une durée de vie pouvant aller jusqu’à 5 jours, s’ils sont dans un environnement favorable. Ainsi, un rapport ayant eu lieu 5 jours avant l’ovulation peut donner lieu à une fécondation,
  • l’ovocyte a une durée de vie de 24 h maximum, donc un rapport ayant lieu le lendemain de l’ovulation peut également aboutir à une fécondation.

Tout cela nous donne une fenêtre de fertilité maximale de 7 jours, mais en moyenne celle-ci est plutôt de 5 jours.

En apprenant à identifier les différentes étapes de votre cycle menstruel et les signaux de votre corps, vous pouvez mieux comprendre votre cycle menstruel, que vous soyez dans une démarche de contraception plus naturelle ou dans un projet d’agrandir votre famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles tirés du blog :

Comment choisir les meilleures vitamines prénatales ?
Vous avez décidé d'agrandir votre famille, ou bien vous êtes enceinte (félicitations 😍) ? Vous voilà en train d'écumer les rayons des pharmacies, les forums et autres articles sur Internet pour essayer de dénicher les meilleures vitamines prénatales possibles. C'est normal, vous voulez le...
Lire la suite
Les meilleurs compléments SOPK
Découvrez ma sélection des meilleurs compléments SOPK pour donner un vrai coup de pouce à vos problématiques hormonales....
Lire la suite
Insuffisance ovarienne précoce : tout n'est pas perdu !
L'insuffisance ovarienne précoce est un diagnostique qui fait peur. Je vous explique dans cet article pourquoi ce diagnostique est à relativiser, et ce que vous pouvez mettre en place. ...
Lire la suite
amonney.pro@gmail.com
👉🏻 rejoignez moi sur Instagram
contact
La naturopathie est une approche de santé globale et durable qui ne se substitue jamais à la médecine conventionnelle, mais vient la compléter.
CGV | Politique de confidentialité et mentions légales   
 | Copyright 2022 Alice Monney | Reproduction interdite